Rechercher
  • Marion Fleury

Photographie 3D avec le VECTRA et simulation 3D

Le vectra est un appareil qui permet de réaliser des photographies 3D du visage ou du corps de manière ultra précise.

Le logiciel permet ensuite de réaliser des simulations des traitements proposés (exemple : prothèses mammaires pour la poitrine ou rhinoplastie pour le nez).


Comment ca marche ?

A partir de 3 photographies réalisées, le logiciel va assembler automatiquement les images en une seule photographie 3D.





A quoi ca sert ?


Le visage

Dans un premier temps, l’objectif est d’analyser la texture de la peau (tâches, grain de peau, pore, rides, télangiectasies…).





Puis, nous analyserons les contours du visage et les volumes. Tout ceci permettant de réaliser une topographie des reliefs cutanés.





A cela s’ajoute l’analyse précise des mesures des différents paramètres importants pour le visage.







Toute cette analyse va permettre de faire ressortir les éléments empêchant l’harmonie du visage.


Dans un deuxième temps, une simulation pourra être envisagée pour aider le patient à se faire une idée du résultat. Ainsi, pour les rhinoplasties, le profil sera analysé en même temps. Et il n’est pas rare de se rendre compte que le menton peut parfois manquer de volume et qu’il faut alors corriger le nez et le menton pour restaurer l’harmonie. Le Vectra permet de réaliser une simulation objective des différents défauts à corriger.





Avec le vieillissement, le visage perd ses volumes. Le vectra permet de cartographier les pertes de volume afin de permettre de les restaurer au mieux.





L’élément essentiel de la prise en charge esthétique d’un visage est le traitement global :

Il faut traiter la superficie (la peau) et la profondeur (les volumes) pour restaurer un visage jeune.


Le corps


Le Vectra permet également une Photocartographie du corps entier.

L’analyse des volumes est fondamental et va permettre de mettre en évidence des différences comme lors d’une asymétrie mammaire.





Choisir le volume ou la forme des prothèses mammaires n’est pas simple. L’utilisation du Vectra permet de simuler les différentes gammes de prothèses des différentes marques. Ainsi, on pourra tester une prothèse ronde ou anatomique, de petit volume, ou plus gros volume. L’objectif, encore une fois, est de permettre de donner une idée du résultat que l’on peut espérer.





Avant une liposuccion, le vectra permet de quantifier le volume graisseux à traiter.

Et de simuler le résultat que l’on peut escompter.

91 vues